Celer Network: Layer-2 Scaling (The Most Comprehensive Deep Dive)

Ameer Rosic

Celer Network: Layer-2 Scaling (The Most Comprehensive Deep Dive)

Celer-Network est l'un des projets les plus excitants dans l'espace crypto. Il s'agit d'une plateforme de mise à l'échelle de couche 2 qui permet des transactions hors chaîne rapides, faciles et sécurisées pour les transactions de paiement et les contrats intelligents hors chaîne. Cependant, avant d'acquérir une meilleure compréhension de Céler, voyons pourquoi l'espace crypto a besoin de ce projet en premier lieu.

Celer Network: Layer-2 Scaling (The Most Comprehensive Deep Dive)

Crypto a un problème d'évolutivité

Si vous avez été dans l'espace blockchain/crypto, alors vous devez avoir entendu parler du « problème d'évolutivité ». Simplement parlant, криптовалюты, est devenu trop populaire pour leur propre bien. Pendant le boom de 2017 - lorsque Bitcoin a atteint son sommet de tous les temps - de plus en plus de gens sont entrés dans l'espace. Cependant, comme nous l'avons tous rapidement découvert, l'architecture traditionnelle de blockchain publique n'est pas vraiment destinée à accueillir beaucoup d'utilisateurs.

Ce point a été brutalement ramené à la maison pendant le fiasco cryptokitties.

Cryptokitties est un jeu qui a été construit sur le dessus de la blockchain Ethereum. Dans le jeu, vous êtes censé nourrir et élever des chats virtuels. Internet est immédiatement tombé amoureux du jeu. Il est devenu si populaire que même les médias grand public ont commencé à le couvrir. Il semblait que « Cryptokitties » allait être ce « DApp magique » qui allait faire de la crypto-monnaie dominante.

Malheureusement, les choses ont vite pris un tournant pour le pire. La blockchain Ethereum n'était tout simplement pas bien équipée pour prendre soin de cette soudaine vague d'utilisateurs. Ça ne pouvait pas supporter le stress. Le nombre de transactions non confirmées dans la blockchain a augmenté de manière exponentielle.

Crédit image : Quartz

Pour cette raison, Axiom, alias la société derrière cryptokitties, a été contraint d'augmenter les frais de gaz. Voici ce qu'ils ont dit dans leur article médium :

« L'excitation et l'adoption que nous avons vues cette semaine ont été écrasantes et nous ne pouvions pas être plus heureux ! Cependant, le réseau Ethereum est complètement complet. La seule façon de garder CryptoKitties à la traîne est d'augmenter les prix du gaz afin que toutes les transactions puissent se terminer rapidement. Nous savons que l'augmentation des prix signifiera que certains d'entre vous devront ralentir leur régime d'élevage, et nous en sommes incroyablement déçus. Mais qui sait ? Peut-être que ce ralentissement signifiera simplement que vous allez adorer les Kitties que vous avez déjà beaucoup plus. »

Alors, maintenant que nous savons quel est le problème, comment le résoudre ?

Correction de l'évolutivité

Correction de l'évolutivité de la blockchain se résume généralement à deux choses :

Évolutivité de la couche 1.

Évolutivité de la couche 2.

Évolutivité de la couche 1

L'évolutivité de la couche 1 ou de la couche de base signifie apporter des modifications à l'architecture blockchain sous-jacente elle-même. Les deux principales façons dont cela a été fait jusqu'à présent sont les suivantes :

Augmentation de la taille du bloc.

Opter pour des algorithmes de consensus basés sur les leaders.

Augmentation de la taille du bloc

L'une des méthodes proposées pour augmenter l'évolutivité de la couche 1 consistait simplement à augmenter la taille du bloc. Cependant, cette méthode présente trois inconvénients importants :

Dans un système de preuve de travail, cette méthode nécessite que les nœuds fassent plus de travail. En l'effet, l'exploitation minière est un processus très coûteux. Le rendre plus cher ne fera que rendre les plus grands pools plus puissants et diminuer la décentralisation globale.

Comme nous l'avons vu avec le fiasco Bitcoin Cash, l'augmentation de la taille des blocs peut conduire à une communauté partagée. Personne ne veut une fourchette dure si elle peut être complètement évitée.

L'augmentation de la taille des blocs entraîne une évolutivité linéaire par opposition à une évolutivité exponentielle. Par exemple. Bitcoin Cash est juste 10-15 fois plus rapide même si la taille du bloc de Bitcoin est de 1 Mo et Bitcoin Cash a une taille de bloc ajustée de 32 Mo.

Algorithmes de consensus basés sur les leaders

L'autre approche que les gens ont adoptée consiste à utiliser des algorithmes de consensus fondés sur les dirigeants. Dans ces algorithmes, il y a des nœuds spécifiques dans le réseau qui sont considérés comme plus puissants que le reste. Ces nœuds sont chargés du consensus et du bien-être général du réseau. Cependant, cette solution va à l'encontre du principe de décentralisation. Avoir un petit nombre de nœuds augmente la vitesse, mais cela rend également le système plus précaire et centralisé.

Évolutivité de la couche 2

Les solutions de couche 2 sont des solutions d'évolutivité construites au-dessus de la blockchain de base existante. Ces solutions laissent la couche de base seule et créent des protocoles sur elle. C'est là que nous nous présentons à Céler. Il existe plusieurs solutions de couche 2 comme le réseau Lightning et le réseau Raiden déjà dans les derniers stades de développement. Cependant, ce qui rend Celer-unique, c'est que même si ceux-ci sont destinés au paiement seulement, Celer-peut également exécuter des contrats intelligents hors chaîne généralisés.

Aller plus loin dans le Céler

Au cœur même, les deux composantes principales de CelerNetwork sont :

cStack : pile de technologie hors chaîne de Celer's qui peut être construite sur différentes blockchains.

CEEconomy : mécanisme cryptoéconomique de CelerNetwork.

CStack

CStack se compose des couches suivantes dans l'ordre ascendant :

cChannel : canal d'état généralisé et suite sidechain.

Croute : acheminement de transfert de valeur irréfutablement optimal.

CoS : Cadre de développement et exécution pour les applications hors chaîne.

Qu'est-ce que cChannel ?

CChannel utilise les deux pierres angulaires des plates-formes de mise à l'échelle hors chaîne - canal d'état et chaînes latérales.

Tout d'abord, comprenons ce qu'est un canal d'État. Il s'agit d'un canal de communication bidirectionnel entre les participants qui leur permet de mener des interactions. Cette interaction, qui se produirait normalement sur la blockchain, se produira hors de la chaîne. Faisons une exécution rapide des exigences pour exécuter un canal d'état hors chaîne :

Un segment de l'état blockchain est verrouillé via multi-signature ou une sorte de contrat intelligent. Les participants se sont entendus au préalable sur cette question.

Les participants interagissent entre eux en signant des transactions entre eux sans soumettre quoi que ce soit aux mineurs.

Une fois le canal fermé, l'état final est ajouté à la blockchain.

Le réseau Lightning est une forme spécifique de canaux d'État appelés « canaux de paiement ». Ces canaux permettent de suivre l'état des paiements entre les parties. Un canal d'État comme celui de Celer's suit l'état de tout programme arbitraire entre les parties, ce qui pourrait inclure des paiements.

Pourquoi les canaux étaient-ils nécessaires ?

Pour comprendre pourquoi nous avons besoin de canaux d'État, regardons comment fonctionnent les transactions dans Ethereum. L'écosystème crypto décentralisé a été construit en utilisant un modèle byzantin tolérant aux pannes. Ce modèle suppose toujours qu'il travaille en permanence dans un environnement extrêmement hostile. Par exemple. Dans le cas d'Ethereum, les utilisateurs individuels ne font pas confiance aux mineurs, les mineurs ne font pas confiance à l'utilisateur et les mineurs ne se font même pas confiance.

Alors, comment une transaction se produit-elle réellement ?

Supposons qu'Alice veuille envoyer 3 ETH à Bob. Elle signalera cette intention aux mineurs.

Elle devra également payer des frais de transaction supplémentaires ou des frais d'essence pour compenser les mineurs pour leurs services.

Cette transition d'état (la transaction dans ce cas) doit être approuvée par la majorité de tous les nœuds du réseau d'Ethereum.

Ce n'est qu'après réception de la vérification que le compte de Bob sera mis à jour par 3 ETH.

Lorsque vous passez en revue ce processus, vous remarquerez deux points faibles possibles :

Le processus lui-même est lent. Attendre que les transactions obtiennent un vote à la majorité d'un réseau aussi vaste que celui d'Ethereum n'est pas idéal.

Comme Ethereum devient de plus en plus populaire, plus de nœuds vont entrer dans le réseau. Cela rendra le temps de vérification encore plus long.

C'est là que les chaînes d'État peuvent complètement changer le jeu. En tirant parti des contrats intelligents et de la théorie des jeux de base, les canaux d'État permettront aux utilisateurs de créer un environnement où ils sont encouragés à coopérer et à faire progresser l'état général de l'application.

La meilleure partie ? Toute cette interaction se produit à partir de la blockchain.

Donc, si Alice devait envoyer 1 ETH à Bob dans le canal d'Etat, elle peut le faire sans avoir besoin d'obtenir l'approbation de la super-majorité du réseau. C'est simple, direct et rapide.

Cela dit, il y a une chose importante que vous devez garder à l'esprit quand il s'agit de canaux d'État. Il exige le consentement unanime des participants pour mettre à jour l'état. Dans le canal, les deux participants doivent s'entendre avant de mener une opération. Étant donné que le nombre de participants est si faible (deux au lieu de la supermajorité d'un réseau entier), ce processus d'entente est rapide.

Comment fonctionnent les canaux d'État et pourquoi sont-ils utiles ?

Supposons qu'Alice et Bob veuillent interagir entre eux via un canal d'État. Voici ce qui se passe :

Alice et Bob enferment une partie de leurs fonds dans un contrat intelligent. Les deux parties devront donner leur consentement pour faire quoi que ce soit avec ces fonds verrouillés.

Alice et Bob échangeront des messages sur Internet afin de consentir mutuellement à un paiement particulier. Cela se traduira par l'échange de fonds entre les deux.

À tout moment, Alice ou Bob peuvent quitter le contrat intelligent en renforçant le dernier état et en l'engageant à la blockchain.

Caractéristiques importantes à garder à l'esprit :

Grâce à des contrats intelligents, Alice et Bob n'ont pas besoin d'un tiers de confiance pour conserver leurs actifs pendant qu'ils effectuent leurs opérations.

Même si pour une raison quelconque les canaux d'État échouent, les participants seront en mesure de restaurer l'état d'origine dans la blockchain elle-même.

Les chaînes d'État ont également de fortes caractéristiques de confidentialité. Alors que les transactions blockchain elles-mêmes sont transparentes et ouvertes à tout le monde à voir, les interactions des canaux d'état ne sont visibles que pour les participants. Par exemple, Alice pourrait envoyer à Bob un paiement conditionnel dans un canal d'État où personne sauf Alice et Bob n'a à connaître la condition. Lorsque le paiement conditionnel se résout, il ressemblera à un paiement normal et un transfert de fonds du monde extérieur, même lorsque Alice « se déconnecte » du réseau de canaux d'État.

Utilisation pratique des canaux d'État

Alors que l'explication à ce jour a été faite sur les canaux d'État individuels, Celers' attend à ce que ses utilisateurs utilisent principalement les réseaux de canaux d'État. Un réseau de canaux d'état est un réseau de canaux d'état individuels qui sont connectés de telle manière qu'il sera possible d'acheminer les changements d'état à travers eux. Prenons un exemple.

Supposons qu'Alice et Bob n'aient pas de chaînes ouvertes les unes avec les autres, mais qu'ils veulent jouer à un jeu. Tant qu'ils ont tous deux un canal avec un intermédiaire commun, ils seront en mesure d'ouvrir un canal virtuel les uns avec les autres. Une fois qu'un utilisateur se connecte à un réseau de canaux d'état, interagir avec différents canaux devient une expérience naturelle par défaut. Les utilisateurs pourront installer, utiliser et désinstaller des applications instantanément sans frais de transaction.

Selon Celeron, les applications suivantes sont les plus appropriées pour les canaux d'État :

Si l'application doit traiter un grand nombre de transactions ou d'interactions entre les utilisateurs.

Lorsqu'une session particulière de la demande traite d'un nombre relativement faible de participants.

Lorsque l'application nécessite un UX rapide et quasi instantané.

Lorsque l'ensemble des participants dans l'application n'ont pas à changer trop souvent.

Comment le cChannel utilise-t-il les chaînes latérales ?

Une chaîne latérale est une chaîne de blocs séparée qui est attachée à sa chaîne de blocs parent à l'aide d'un rattachement bidirectionnel. Le rattachement bidirectionnel permet l'interchangeabilité des actifs à un taux prédéterminé entre la blockchain parent et la sidechain.

En conjonction avec les canaux d'état, cChannel utilise également des chaînes latérales. Par exemple, lorsque plusieurs utilisateurs ont besoin de se payer mutuellement, ils peuvent mettre en commun leurs dépôts à un contrat central. Ce contrat central servira de contrat de chaîne secondaire avec les prestataires de services hors chaîne formant un « hub multipartite ». Cela permettra d'établir des relations de paiement un-à-plusieurs au sein d'un hub.

Le modèle sidechain présente les avantages suivants par rapport au modèle de canal d'état :

Le destinataire n'a pas besoin d'être en ligne et d'effectuer une transaction en chaîne. La raison en est qu'ils peuvent recevoir leurs fonds sur le sidechain sans effectuer de dépôt eux-mêmes.

Deuxièmement, il n'est pas nécessaire de verrouiller les fonds par parti. Lorsque des canaux basés sur la chaîne latérale sont utilisés pour le paiement multi-parties, chaque partie (sauf pour le proposant de bloc) n'a pas besoin de verrouiller son dépôt à l'avance avant de se payer mutuellement.

Qu'est-ce que Croute ?

Pour qu'un réseau de canal d'état puisse évoluer efficacement, le routage d'état doit être conçu de manière appropriée. Le routage d'état détermine la vitesse et le volume des transactions circulant sur un système donné. Malheureusement, les réseaux de canaux d'État existants, tels que Lightning Network et Raiden, présentent certains pièges qui empêchent un routage efficace.

Réseau Lightning : Réseau Lightning utilise une forme de protocole Landmark Routing appelé « Flare ». L'idée du routage Landmark est de déterminer le chemin le plus court entre l'expéditeur et le récepteur à travers un nœud intermédiaire appelé « Landmark », qui est généralement un nœud connu avec une connectivité élevée.

Réseau Raiden : Raiden utilise l'arborescence A* qui est une implémentation distribuée du routage de chemin le plus court.

Bref, ces deux mécanismes de routage visent à « trouver l'itinéraire le plus court entre deux points ». La poursuite de cette méthode dans un modèle de données traditionnel fournit un bon débit. Cela s'explique principalement par le fait que le réseau global reste relativement stable et que la capacité de liaison est sans état (puisque chaque liaison n'est pas affectée par les transmissions passées).

Malheureusement, les canaux hors chaîne sont des modèles avec état puisque des transactions constantes se produisent à l'intérieur de celui-ci, changeant la capacité individuelle (ou les soldes).

Le routage de chemin le plus court entraîne des changements fréquents dans la topologie du réseau et ne tient pas compte de l'équilibrage des canaux. Consultez la figure ci-dessous, qui montre comment le routage de chemin le plus court conduit à la topologie change à chaque créneau horaire.

Celer Network: Layer-2 Scaling (The Most Comprehensive Deep Dive)

Regardons ce qui se passe ici :

Au début, le noeud A, le noeud B et le noeud C initient chacun un paiement de 100 jetons au noeud B, au noeud C et au noeud A, respectivement.

Lors de la distribution initiale de l'équilibre des canaux (c'est-à-dire le créneau horaire 1), chaque paire de nœuds est connectée par une liaison bidirectionnelle, et chaque nœud sélectionne un itinéraire direct vers sa destination sous le routage de chemin le plus court.

Cependant, au fil du temps, cela se traduit par un transfert unidirectionnel sur chaque canal, comme le montre le créneau horaire 2. Notez également que pendant ce temps, la topologie du réseau est dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.

Pendant ce créneau horaire, le routage de chemin le plus court continue d'effectuer des transferts unidirectionnels (par exemple, sélectionne l'itinéraire A - C - B pour le paiement A - B). Cela inverse la topologie de l'équilibre de canal du sens inverse des aiguilles d'une montre à un cycle dans le sens horaire. Cela se répétera indéfiniment.

Comme vous pouvez l'imaginer, ce n'est pas la façon la plus efficace de faire les choses. Dans un écosystème décentralisé, les changements de topologie constants pourraient entraîner de mauvaises performances car il faut du temps pour que l'algorithme s'adapte à la nouvelle topologie.

En fait, si le nœud C prenait la route la plus longue (C - B - A), non seulement tous les canaux resteront équilibrés, mais la topologie du réseau sera également inchangée.

Solution de Celer's : Routage équilibré distribué

Le mécanisme de routage de Celer's est le routage équilibré distribué (DBR) qui assure la transparence et l'équilibrage optimal des canaux pendant le processus de routage. Pour comprendre la philosophie de conception de DBR, imaginez un cours d'eau qui coule en descente. L'eau ne sait pas où est sa destination finale, elle suit simplement la gravité.

De même, DBR n'effectue aucun calcul de chemin explicite de la source à la destination. DBR suit simplement les gradients de congestion du réseau actuel. L'algorithme DBR a une capacité d'équilibrage de canal à état inné qui maintient de manière transparente les flux de transfert équilibrés pour chaque canal d'état.

Les avantages des algorithmes DBR sont les suivants :

Preuve optimale : DBR suivra toujours l'itinéraire le plus optimal pour un taux donné de demandes de transfert de valeur.

Équilibrage de canal transparent : DBR rééquilibre chaque canal d'état pour maintenir des transferts de valeur équilibrés à long terme.

Complètement décentralisé : DBR est un algorithme entièrement décentralisé. Chaque nœud doit uniquement parler à ses voisins dans la topologie du réseau de canal d'état. DBR a également des coûts de messagerie faibles dans le protocole.

Résilience aux défaillances : DBR est très robuste contre les défaillances. L'algorithme peut détecter et s'adapter rapidement aux nœuds qui ne répondent pas. En cas de panne de nœud, les nœuds disponibles restants offriront le débit maximal possible.

Confidentialité : Puisque DBR privilégie une fonctionnalité multi-chemins, l'algorithme préserve la confidentialité des valeurs transférées. Ils peuvent le faire sans recourir à d'autres techniques de protection de la vie privée. DBR peut également intégrer le routage de l'oignon pour protéger l'anonymat.

Qu'est-ce que les commandants ?

CoS est une combinaison de cadre de développement d'applications (SDK) et de système d'exécution. CoS vise à aider les développeurs à construire, exploiter et utiliser rapidement des applications décentralisées hors chaîne évolutives avec un haut niveau d'abstraction.

Graphique acyclique dirigé (DAG)

Pour prendre en charge des cas d'utilisation au-delà des simples paiements P2P, Celera utilise un système d'applications hors chaîne en tant que DAG d'états conditionnellement dépendants. Voyons comment les canaux d'état généralisés peuvent tirer parti des graphiques de dépendance pour gérer les interactions multipartites complexes.

Celer Network: Layer-2 Scaling (The Most Comprehensive Deep Dive)

Considérez le diagramme ci-dessus.

Disons que « Off-Chain App 2 » est un jeu d'échecs qu'Alice joue avec Carl.

Supposons qu'Alice fixe une condition - « Je paierai Carl 10 ETH si Carl gagne la partie. »

Même si Alice et Carl n'ont pas de canal direct entre eux, ils peuvent interagir entre eux par l'intermédiaire d'un intermédiaire commun. Dans ce cas, cet intermédiaire est Bob.

Ce canal direct sera formé avec deux couches de conditions. La première couche est un verrouillage de temps simple haché pour s'assurer que Bob relaie et résout le paiement dans un laps de temps raisonnable. La deuxième couche verrouille le conditionnement du paiement sur le résultat du jeu d'échecs.

Cette déclaration conditionnelle peut être réglée via Bob même s'il ne fait pas partie du jeu.

SDK CoS

Le SDK CoS de Celer's est une solution complète de chaîne d'outils pour la création, le suivi et la résolution des états dans les applications hors chaîne. Les développeurs pourront créer des applications à l'aide du SDK pour accélérer la solution de mise à l'échelle hors chaîne et le réseau de paiement fourni par CelerNetwork. Cela aidera à construire un écosystème robuste. Les développeurs seront en mesure de créer deux classes d'applications décentralisées :

Applications simples de paiement à l'utilisation : Dans ces applications, les utilisateurs reçoivent des microservices d'une entité du monde réel et transitent les paiements via le réseau de paiement.

Applications multipartites complexes : les développeurs peuvent tirer parti des graphiques de dépendance d'état conditionnel pour créer des applications multipartites complexes. Celer prévoit d'étendre les langages de contrat intelligents existants avec des techniques de construction logicielle modernes telles que la métaprogrammation, le traitement des annotations et l'injection de dépendances.

CoS Exécution

CoS Runtime agit comme une interface entre la couche de transport CAPP et CelerNetwork.

Celer Network: Layer-2 Scaling (The Most Comprehensive Deep Dive)

Il soutient les CAPP en termes de communication réseau et de gestion locale hors chaîne. Le runtime gère beaucoup de fonctions au sein du système :

L'un des principaux réseaux, le moteur d'exécution gère les communications multipartites pendant le cycle de vie du CAPP.

Il fournit un ensemble de primitives pour des cas d'utilisation multi-parties complexes tels que le jeu.

S'il y a des cas d'échec de la contrepartie, le moteur d'exécution relaie ces litiges à l'état de la chaîne.

Si le client se déconnecte, le moteur d'exécution gère le déchargement de la disponibilité vers le réseau State Guardian. Lorsque le client revient en ligne, le runtime synchronise les états locaux avec le State Guardian Network (plus d'informations dans un peu).

Économie

Le deuxième pilier de la proposition de valeur de Celer's est son modèle cryptoéconomique appelé « CEEconomy ». Ce modèle a été conçu pour fournir un effet de réseau, une liquidité stable et une haute disponibilité pour l'écosystème. Toute solution hors chaîne tout en gagnant de l'évolutivité doit faire des compromis avec la liquidité et la disponibilité. Les mécanismes utilisés pour gérer ces compromis sont les suivants :

Preuve d'engagement de liquidité (PolC).

Enchères de soutien de liquidité.

Réseau des Gardiens de l'État.

Celer Network: Layer-2 Scaling (The Most Comprehensive Deep Dive)

Preuve d'engagement de liquidité (POLC)

PolC est un processus d'exploitation minière virtuel qui acquiert une liquidité abondante pour l'écosystème hors chaîne. Dans CelerNetwork, il y a des membres individuels appelés « Network Liquidity Backer » (NLB). Le processus d'exploitation minière comprend le blocage de leurs liquidités - qui pourraient être n'importe quel type d'actifs numériques comme ETH - dans CelerNetwork. Ils enferment les actifs dans une « boîte stupide » appelée Contrat d'engagement de garantie (CCC), pour un certain temps. En échange, les NLB sont récompensés avec les jetons CELR natifs. Cela maintient la liquidité des actifs au sein du réseau.

Enchères de soutien de liquidité (LiBa)

LiBa permet aux prestataires de services hors chaîne d'obtenir des liquidités grâce au « crowdlending ». Les priorités du prêteur sont déterminées par le taux d'intérêt, le montant de la liquidité provisionnée et le montant du jeton CELR jalonné. Voici comment fonctionne le mécanisme :

Le fournisseur de services initie un LiBa pour emprunter une partie de la liquidité pendant un certain temps.

L'un des bailleurs de fonds intéressés soumet une offre. L'offre comprendra - le taux d'intérêt offert, le montant de liquidité et le montant de CELR qu'ils sont disposés à mettre.

Le montant de la liquidité est soumis par l'intermédiaire d'un CCC.

La liquidité empruntée sera utilisée comme obligation antifraude ou comme dépôt de canal sortant.

Réseau des gardiens d'État (SGN)

Le SGN est un sidechain spécial pour protéger les états hors chaîne lorsque les utilisateurs sont hors ligne, afin d'assurer la disponibilité. Les détenteurs de jetons CELR peuvent miser leur CELR dans SGN et devenir des gardiens de l'État. Le rôle principal de ces tuteurs est de protéger l'état d'un utilisateur pendant une période spécifique. Un utilisateur peut soumettre son état au tuteur en échange de certains frais. Le nombre de tuteurs choisis pour assurer la garde d'un État dépend des facteurs suivants :

Le hachage d'état

Le score de responsabilité, qui est le flux de revenus généré par l'utilisateur vers le SGN.

Qu'est-ce que CelerX ?

CelerX est le produit destiné aux consommateurs de Celer's et c'est la première et la seule plate-forme d'application couche 2 sur iOS et Android. Les utilisateurs de CelerX pourront :

Utilisez CelerPay pour transférer instantanément de l'argent sans frais.

Jouez à divers jeux basés sur les compétences sans latence.

Depuis le lancement du réseau principal du 8 juillet, CelerX a atteint 1,4 million de dollars au total des prix décernés, 11 000 joueurs et 300 000 matchs de 88 pays. Celern ne contrôle pas les jetons déposés dans CelerPay et vous avez le contrôle total de votre fonds à tout moment. Le jeton de jeu (GT) est le jeton ERC-20 natif utilisé dans l'application CelerX. On peut utiliser les jetons GT pour essayer et pratiquer des jeux dans l'application. CelerX propose des compétitions en argent réel pour environ 80 % du monde et 38 États américains - à l'exception de l'Arizona, de l'Arkansas, du Connecticut, du Delaware, de la Floride, de la Louisiane, du Maryland, du Montana, de la Caroline du Sud, du Dakota du Sud et du Tennessee.

Comme nous l'avons mentionné précédemment, le plus gros problème avec l'espace blockchain est le manque d'adoption. Cependant, toute la chose « Cryptokitty » nous a montré qu'il y a un grand marché dans l'espace blockchain pour les loisirs DApps récréatifs. C'est quelque chose que nous avons vu à maintes reprises. Du 3 au 9 mars 2019, Tron était la plus grande plateforme de contrats intelligents dans l'espace :

Tron DApps a enregistré une hausse de 207 % du volume de transactions hebdomadaires avec un volume total de 180 millions de dollars, ce qui dépasse de loin celui d'EOS (102 millions de dollars) et d'Ethereum (24 millions de dollars).

Ils ont acquis 33 000 nouveaux utilisateurs, ce qui a déclenché une croissance de 64 %.

Pendant cette période, les trois DApps les plus populaires sur Tron étaient : Epic Dragons, CrazyDogs et Trongo. Comme vous pouvez le voir, tous les trois sont des Dapps récréatifs (jeux et jeux d'argent). CelerX va capitaliser sur ce marché en fournissant une plate-forme pour les jeux basés sur les compétences et les e-sports mobiles. CelerX propose d'acheter des crypto-monnaies au sein de l'application via des cartes de crédit, PayPal et Apple Pay, qui est une approche sans précédent dans l'industrie du jeu mobile, sans parler des jeux blockchain.

CelerX sera un élément essentiel de la croissance de l'écosystème de CelerX. Vous pouvez télécharger CelerX ici.

Conclusion du Céler

Comme vous pouvez l'imaginer, CelerNetwork est un projet très ambitieux. Le projet est dirigé par le Dr Mo Dong, le Dr Junda Liu, le Dr Xiaozhou Li et le Dr Qingkai Liang, qui ont tous reçu un doctorat de certaines des universités les plus prestigieuses du monde. CelerNetwork résout le problème d'évolutivité des crypto-monnaies en utilisant des tactiques intelligentes de couche 2, qui ne compromettent pas la sécurité globale du système.

Sur le plan technique, Celer-travaille sur des développements très prometteurs :

Un livre jaune open-source qui détaille son protocole de canal d'état généralisé hors chaîne et sa justification de conception.

Publication d'un rapport d'audit de sécurité pour cChannel smart contract et suppression des précautions de sécurité.

Rapport complet de test de stylo pour le nœud complet CelerNetwork.

Développez et développez progressivement les différents composants CEEconomy - Preuve of Liquidity Engagement (PolC), Liquidity Backing Auction et State Guardian Network.

Suivez un didacticiel en 5 leçons sur la façon de construire avec CelerX eSport Gaming SDK.

Créez un client javascript natif compatible avec Web3 et une prime de bogue SDK pour le grand réseau alpha.

Avec les composants cStack (technologie) et ceConomy (cryptoéconomique) fonctionnant de manière congruente, Celern est tout prêt à dominer l'espace crypto. Il sera très intéressant de voir comment il se développe à l'avenir.

Like what you read? Give us one like or share it to your friends and get +16

63
Hungry for knowledge?
New guides and courses each week
Looking to invest?
Market data, analysis, and reports
Just curious?
A community of blockchain experts to help

Get started today and earn 128 bonus blocks

Already have an account? Sign In